Les procédés d’impression

L’imprimé a pour vocation depuis ses débuts d’apporter un message, une information, et grâce à l’évolution des moyens et des technologies, de pouvoir être dupliqué en un (très) grand nombre d’exemplaires. De plus, l’impression est désormais possible sur une variété de supports et avec un large choix d’encres. Lorsque l’on parle de techniques pour rendre…

Lire la Suite

Le papier est un matériau qui se transmet depuis plus de cinq millénaires: hérité de nos ancêtres les Égyptiens qui ont extrait le papyrus d’un roseau du Nil, il n’a cessé d’évoluer au cours des siècles: d’abord concurrencé par le parchemin en Asie, il se voit remplacé par la pâte à papier au cours du IIe siècle, avant de se développer un peu partout sur la planète pour arriver en France au XIIIe siècle. Ce n’est qu’en 1445 que Gutenberg mis la main à la pâte et inventa l’impression. Aujourd’hui encore, nous utilisons le papier au quotidien, et son industrie continue de s’étendre à l’international. Le papier est bel et bien un matériau qui évolue avec son temps, puisque l’on cherche depuis quelques années à y intégrer des nouvelles technologies, comme l’électronique imprimée ou la réalité augmentée. Allons-nous vers un papier intelligent? Selon l’institut national du papier (INP), le papier intelligent…

« communique[rait] de manière autonome, possède[rait] les ressources électroniques pour comprendre des données extérieures et lancer une action adéquate ».

Nous comprenons ainsi que le papier intelligent serait un papier capable d’interagir avec l’électronique, soit un papier connecté.

Expérience: dessiner un tag

Par cette démarche expérimentale, nous voulons comprendre l’intérêt des procédés d’impression dans la production d’étiquettes RFID. Hypothèse: il est possible de dessiner soi-même l’antenne du tag RFID. MATÉRIEL: un tag RFID acheté dans le commerce de l’encre conductrice une feuille de papier un téléphone portable Androïd muni d’une application de programmation NFC des ciseaux PROTOCOLE:…

Lire la Suite